Le back-office WordPress parfait pour votre client

Le back-office WordPress parfait pour votre client

Comment créer le back-office WordPress parfait pour son client ? « Parfait » dans cet article veut dire « simple et efficace ».

Cela fait longtemps que je crée des sites WordPress et l’une des raisons principales du choix de ce CMS est que mes clients veulent avoir accès au back-office de leur site.

Ils souhaitent ainsi pouvoir modifier ou ajouter des contenus en toute autonomie comme des nouveaux articles de blog, des nouvelles références de portfolio, etc.

Laisser la gestion du back-office WordPress à son client

C’est toujours très dur de devoir laisser la gestion de la partie « Admin », le back-office WordPress, à son client final. C’est presque un crève-coeur : après avoir passé tant de temps à peaufiner avec amour un site parfait, on s’en sépare et on prend un certain risque à laisser le site, notre bébé, soumis à des modifications possibles.

Croyez-en mon expérience, parfois au bout de quelques mois le site ne ressemble plus du tout à ce qu’on a conçu à la base, et les longues heures ou journées de travail pour réfléchir et mettre en place une structure logique et cohérente, le tout basé sur de nombreuses années d’expérience dans le web, partent en fumée.

Car certains clients modifient tout : contenus texte et image, mais aussi structure des pages, menu de navigation, et parfois même ils s’essayent à la mise ne page avec des builders de type Visual Composer… Je vous laisse imaginer le résultat !

Personne ne devient webdesigner du jour au lendemain, et pour certains clients on sent bien que malgré tous nos bons conseils, ils n’en feront qu’à leur tête. Parce que c’est comme ça, c’est leur site après tout.

Et c’est vrai ! Leur site leur appartient, ils l’ont payé (enfin j’espère pour vous) !

A moins que par contrat initial, vous ayez décidé, en accord avec votre client, qu’il ne touchera jamais à la partie back-office WordPress de son site, il a théoriquement le droit de faire ce qu’il veut de son achat. C’est aussi son nouveau bébé, son nouveau jouet.

Créer un back-office WordPress bridé, « light »

Partant du constat qu’il va vouloir toucher / modifier à son site, l’idée est de lui créer un espace d’administration bridé, où tout n’est pas accessible. Lui laisser l’accès uniquement aux fonctions dont il aura réellement besoin. Lui laisser entre les mains un back-office WordPress simple mais fonctionnel à son niveau.

Chaque projet peut être conçu avec un thème / des extensions / des fonctions custom totalement différentes, donc il faut s’adapter à chaque fois. Mais globalement personne n’a envie de voir soi client toucher aux réglages de base de WordPress, à la configuration du thème (modification des typos, des couleurs, de la structure des pages…), aux réglages SEO (surtout pas !!), pour l’essentiel.

Le rôle « Éditeur » par défaut de WordPress

Rôle "Éditeur" dans les réglages de l'utilisateur

Au départ, sur de nombreux projets je créais un rôle d’éditeur à mon client, afin qu’il ait accès à certaines fonctionnalités. De base, le rôle éditeur donne accès à :

  • Articles
  • Médias
  • Pages
  • Commentaires
  • Profil
  • Eléments divers du thème et / ou plugin (custom post, formulaire…)

Cela fait le job dans bien des cas, mais parfois certains clients ont des demandes plus précises : ils ont un niveau « débutant + » sur WordPress, ou après la petite formation de prise en main on détecte qu’ils comprennent vite et bien, et ils font la demande, par exemple, de pouvoir avoir accès à la gestion du menu de navigation pour pouvoir y ajouter des contenus. Le simple rôle éditeur restreint cette fonctionnalité, et on ne vas surtout pas leur donner un rôle d’administrateur.

Difficile de trouver un plugin simple qui gère tout

Pour pallier à ces contraintes j’ai utilisé pendant longtemps un couple de plugins : WPFront User Role Editor et Adminimize.

Le premier créant un rôle « Custom », le second gérant les droits / l’affichage des fonctionnalités de WordPress suivant les rôles. L’idée étant ici de créer un rôle administrateur light avec les droits que l’on choisit manuellement.

Mais voilà, cette solution est lourde (2 extensions) et Adminimize est très complet mais est à la longue une vraie usine à gaz.

La solution : l’extension « Editor Menu and Widget Access »

La solution existe pourtant : depuis que j’ai trouvé cette perle je configure le back-office de mes clients en moins de 5 minutes !

Je vous présente l’extension Editor Menu and Widget Access.

Grâce à ce plugin, vous allez pouvoir délimiter à quoi aura accès votre utilisateur « Editeur », cacher ou pas l’accès aux menus de navigation et aux widgets, ainsi que tous les éléments de menu ajoutés par les thèmes ou extensions.

Cas concret : le plugin en action

Dans et exemple concret de site que j’ai créé, mon client souhaitait avoir accès aux menus et aux widgets.

Les catégories et étiquettes des articles ne sont pas utilisées, je les ai donc cachées également.

De la même manière, j’ai restreint l’accès au portfolio et testimonial de mon thème, ainsi qu’à d’autres éléments. A noter que mon client souhaitait avoir accès aux extensions, ce qui n’est pas conseillé en temps normal (mais chaque cas est différent, et pour ce cas précis je savais ce que je faisais).

Editor Menu and Widget Access

Bonus : cette extension gère aussi ce que vous montrez / cachez au niveau de l’admin bar (la barre de raccourcis présente en haut du site en front-end), et s’applique également au rôle « Shop Manager » (le rôle éditeur pour la partie marchande de WordPress) si vous avez installé et activé WooCommerce.

Et vous, qu’utilisez-vous comme solution pour gérer le back-office de vos clients ? N’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire !

alex@ionoff.fr

Consultant WordPress & Webmaster.Mon métier est de vous offrir un accompagnement de qualité durant toute votre communication sur internet : création de site web, référencement naturel, conseil webmarketing, positionnement sur les réseaux sociaux, hébergement & maintenance et accompagnement technique.

Aucun commentaire

Réagir à cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

eleifend adipiscing leo Aenean ut velit,